Le Railgun, le canon le plus puissant?



Le railgun est un canon si puissant que ses obus atteignent mach 10... une seule fois.

La puissance et la chaleur dégagées sont en effet telles qu'elles détruisent aisément une partie de l'arme. Le canon électrique ou Railgun se base sur le principe simple d'un obus conducteur se mouvant grâce à la force de Laplace : deux tubes conducteurs sous tension servent de rames de lancement à un obus conducteur. Dès que celui-ci fait contact avec les deux rames, le courant circule et provoque un champ magnétique qui accélère l'obus, jusqu'à une vitesse en sortie, de l'ordre de mach 7, voir mach 10 (3500 m/s) soit près de 50 à 100% plus rapide qu'un obus à poudre classique. 

D'ici une dizaine d'années, un projet de railgun dirigé par la NAVY[1] exploitant une énergie de 10 mégajoules, pourrait fournir un canon dont les obus atteindraient 8300 m/s. Cette vitesse incroyable permettrait d'atteindre une cible de 5 m à 350 km. Les armes classiques, de par les lois de détente des gaz, se limitent généralement à une vitesse en sortie de 1500 m/s, soit la même cible atteinte à environ 80 km. Le fusil Famas bien connu des français, peut espérer un vitesse de sortie de 950 m/s (avec des balles, bien plus petites que les obus!).

Le déploiement impressionnant d'un obus tiré par railgun (Img : NAVY)
L'une des plus importantes contraintes du railgun est la déperdition par l'effet joule, d'une chaleur intense, que l'on aperçoit indirectement par un effet d'explosion en sortie du canon (voir photo). Le champ intense créé pour alimenter les rails peut même donner naissance à des arcs électriques générant du plasma, si l'on place entre les deux rails une fine feuille de métal. Celle-ci se retrouve littéralement vaporisée par la chaleur dégagée[2]. Le railgun est donc un canon particulièrement puissant et impressionnant, mais autodestructeur : chaque tir endommage la structure (fusion partielle voire totale du canon, torsion des rails et effet de recul) de telle sorte qu'à l'heure actuelle, aucun modèle ne peut être considéré comme opérationnel, tant que l'on n'aura pas réglé les problèmes de l'usure du canon.

 
Cette vidéo présente un essai de tir d'un railgun. On voit parfaitement que la violence du tir et le principe sur lequel se base le canon génèrent une chaleur visible sous forme de boule de feu explosive, avec un tir suffisamment puissant pour détruire même une partie du projectile!

Pour en savoir plus :
[1] Communiqué (2008). U.S. NAVY demonstrates world's most powerful EMRG at 10 Mj. www.navy.mil.
[2] Wikipedia : Railgun



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire