L'ampoule centenaire de Livermore, la plus vieille ampoule en fonctionnement



Aussi incroyable que cela puisse paraître, une ampoule électrique de 4 watts, à la résistance exceptionnelle, brille en continu depuis désormais 110 ans, un âge bien plus avancé que la moyenne de celui des ampoules actuelles!

L'ampoule à fil de carbone de Livermore : 110 ans!
Cette lampe à incandescence éclaire la caserne de pompier située au 4550 East Avenue de Livermore (Californie, USA) depuis l'année 1901. Elle est considérée officiellement (Guiness Record) comme la lampe la plus vieille toujours en fonctionnement, et elle est en activité pratiquement en continu depuis ce temps. Elle n'a subi que quelques coupures accidentelles de courant, ainsi qu'un transfert en 1976, qui n'aura duré que 22 minutes avant la remise sous tension, et une coupure volontaire pour rénovation de bâtiment, d'une semaine en 1937. Elle détient donc également le record d'activité continue.

La lampe de Mathusalem

C'est d'ailleurs précisément la raison de sa longévité : ce qui grille les lampes à incandescence, c'est avant toute autre chose les coupures et reprises de courant. Le fil est porté, lors de ses changements, à très haute température et se refroidit, respectivement à chaque utilisation et chaque interruption. Ainsi, il se détend ou se contracte, ce qui a pour effet de le fragiliser, jusqu'au point de se rompre (lampe "grillée").

L'ampoule de Livermore, appelée Ampoule Centenaire (Centennial Light), est une ampoule à fil de carbone communément fabriquée à l'époque, à Shelby (Ontario), par la Shelby Electric Company, probablement à la fin des années 1890. La lampe ne doit pas seulement sa longévité à son allumage quasi continu, mais également à sa faible puissance (à peine 4 watts) ainsi qu'à un apport de courant stable grâce à un circuit et un générateur dédiés. Elle possède aujourd'hui son propre site et une webcam qui la filme en continu (la troisième, car les deux premières sont d'ores et déjà... tombées en panne!), et dont l'image est retransmise sur le site officiel, avec une mise à jour toutes les 30 secondes.

La seconde ampoule la plus résistante, considérée avant la découverte de l'ampoule de Livermore, comme la plus vieille ampoule en fonctionnement, se situe à Fort Worth, au Texas. Installée le 21 septembre 1908 dans un théâtre, elle s'est finalement retrouvée après la démolition de celui-ci, dans un musée du Livestock Exchange Building, où elle n'a été depuis éteinte qu'une seule fois, par accident.

Faudrait que ça s'use plus vite...

Un autre fait intéressant à propos de l'ampoule de Livermore et des ampoules à fil de carbone est que celles-ci sont souvent citées comme des preuves à contrario de l'obsolescence programmée, une technique de production et un principe économique, né(e) dans les années 1920, dont les consommateurs sont généralement outrés : l'obsolescence programmée ou désuétude planifiée consiste à produire un objet en prévoyant une date moyenne de fin, et en s'arrangeant pour limiter la durée de vie de l'objet par les techniques de fabrication, la réalisation structurelle qui s'y prête, ou grâce à des composants dont la durée de vie a elle même été soumise à un principe d'obsolescence programmée, ou encore qui ont à la base une durée de vie correspondant à l'objectif de fabrication fixé. 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire