Les attaques de requin : rares ou fréquentes?



L'imaginaire collectif surestime les attaques de requins : Il y'a près de 325 fois plus de (mal-) chances de décéder après être rentré dans un cerf en voiture. Et l y'a 11 fois plus de décès à cause d'une mauvaise manipulation de pétards et autres feux d'artifices.


Statistiques

Aux Etats-Unis, l'un des pays les plus touchés par les attaques de requins, il y'a près de 80 fois plus de chances d'être frappé mortellement par la foudre que de décéder suite à l'attaque d'un squale[1]. Il y'a également 45 fois plus de probabilité de décès suite à l'attaque d'un chien[2], et 325 fois plus de chances d'une collision mortelle en voiture avec un cervidé. Il y'a en moyenne 4 décès par an dus à une attaque de requin, loin des statistiques de fatalité d'autres animaux tels que cobras, hippopotames et animaux de compagnie.

Le grand blanc, victime de Spielberg (img Mila Zincova).
Les attaques de requins sont donc rares et exceptionnelles, elles touchent en premier lieu les surfeurs, puis les nageurs et les plongeurs. L'imaginaire collectif ne se trompe cependant pas sur le requin le plus dangereux : sur les derniers siècles, le grand requin blanc est l'auteur d'une large proportion des attaques (410 dont 63 mortelles), suivi du requin tigre (141 dont 28 mortelles) et du requin-bouledogue (103/22). Le plus agressif envers l'homme est le requin-tigre. Les autres types de requins attaquent très rarement l'homme et peu de décès sont répertoriés. Il faut noter que nombres d'attaques sont dues au comportement même des victimes, qui pêchent ou harcèlent le requin.

Seul un dixième des attaques sont mortelles, et ce principalement à cause de l'hémorragie résultant de l'attaque : le requin mange très rarement un homme, qu'il ne confond pas (idées reçue!) avec ces autres proies : les morsures sur l'homme sont généralement exploratoires, de type mordu/relâché, et l'on n'a jamais répertorié d'attaque sur l'homme ressemblant à une attaque sur une proie habituelle (notamment, technique de saut dite breeching).

Quelles motivations? 

L'alimentation n'est pas une motivation plausible dans l'explication de ces attaques : excepté la poubelle de mer qu'est le requin-tigre, les requins ont besoin de nourriture davantage riche en graisse et l'homme ne représente pas une proie bien satisfaisante. Le requin pourrait s'attaquer à l'homme s'il le considère un rival (hypothèse de territorialité). Les deux raisons principales d'une attaque sont la défense face à des plongeurs qui s'amusent par exemple à exciter le requin, à lui tirer la queue.. et la simple curiosité, la morsure étant pour le requin un moyen d'identification de ce qui se trouve dans son environnement, au même titre que les mains pour l'homme. Le requin est également excité par le sang, dont il peut détecter une concentration infime à des kilomètres.

Fait insolite, il est arrivé plusieurs fois qu'un ou des dauphins protègent un baigneur de squales, typiquement, en nageant en cercle autour de la victime[3].

Comparaisons

Selon l'ISAF[4], pour l'année 2003 aux Etats-unis, l'attaque mortelle d'un requin représentait 1 décès sur 3.750.000. Quelques comparaisons pour les facteurs létaux montrent que le danger n'est pas estimé de manière logique lorsque l'on pense aux requins : 

1 décès par attaque de requin
11 décès par accident avec des pétards ou des feu d'artifice
47 décès dus à la foudre
273 décès dus à une exposition fatale au soleil
762 décès par accident de vélo
3306 décès par noyade
17229 chutes mortelles
31484 suicides
44757 accidents mortels de voitures
59664 infections mortelles à la grippe
99000 infections mortelles nosocomiales
près de 550 000 cancers létaux et près de 650 000 crises cardiaques.

Si l'on voulait plonger de plein pied dans l'ironie, on pourrait en conclure que MacDo, vos médecins et votre comportement au volant sont énormément plus dangereux que quelques dents de la mer.

[1] Lightning stats. ISAF
[3] Celizic, Mike (2007). "Dolphins rescue surfer from shark". MSNBC.
[4] Annual risk of death. ISAF
Wikipedia : Attaque de requin



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire