Dangereux moi



La personne la plus dangereuse pour qui que ce soit, est... elle même!

En France en 2007, 374 cas d'homicides ont été recensés, contre 10122 suicides, ce qui représente une proportion de 27 suicides pour un homicide.[1] Il semblerait que la personne la plus susceptible de tuer une personne donnée soit elle même, et cela, sans tenir compte des comportements à risques (conduite en état d'ivresse, tabac, etc...). En pratique, et pour marquer la distinction, le suicide n'est pas considéré comme un homicide, bien que par définition, l'homicide comprenne l'autolyse, c'est-à-dire le meurtre de soi. Si l'on incluait le suicide dans les formes d'homicide, alors 27 meurtriers sur 28 seraient également leur victime.

Selon les données obtenues par l'Inserm (CepiDcs), tandis que les homicides se produisent sur des personnes de tout âge, mais majoritairement sur des hommes et femmes de 25 à 54 ans (plus de 190 par an), les suicides sont davantage le fait de personnes entre 35 et 64 ans (près de 5700 pour l'année 2007). Les hommes sont trois fois plus nombreux à se suicider, et l'on constate avec étonnement que sur 10 000 suicides, une vingtaine au moins... ont moins de 14 ans...

Pour en savoir plus :
[1] Inserm, Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès. 2007.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire