Turritopsis nutricula, la méduse immortelle



Proliférant chaque année davantage dans les eaux du globe, Turritopsis nutricula possède une particularité tout à fait remarquable : elle est capable de retourner à un stade de développement antérieur après sa maturation sexuelle, de manière à recommencer un cycle de développement qu'elle pourra à nouveau rompre pour se "rajeunir"... Cette particularité la rend biologiquement immortelle!

Cette immortalité concerne seulement son développement, lequel aboutit chez la plupart des êtres vivants, à la vieillesse et à la mort. Néanmoins, elle n'est pas la seule à partager cette capacité : l'immortalité biologique a dans un premier temps été décrite sur les cellules cancéreuses, dont les mécanismes d'apoptose (mort cellulaire naturelle) sont bloqués, rendant ainsi la cellule cancéreuse exempte de vieillissement. D'autres espèces possèdent des caractéristiques tout aussi remarquables, comme la régénération, parfois d'un bras et même d'un corps entier, ce qui est le cas des hydres. Certains organismes unicellulaires dont la reproduction à l'identique donne naissance à des individus au patrimoine génétique exactement semblable, peuvent être considérés comme virtuellement immortels, en tant qu'organisme-colonie, bien que chaque membre puisse mourir individuellement, et meure effectivement.

Turritopsis nutricula n'est pas immortelle au sens strict : elle n'est ni indestructible, ni exempte de maladies, de prédations ou d'accidents. Il n'est même pas évident qu'elle utilise cette capacité en dehors d'un environnement spécifique qui la déclenche (par exemple, environnement pauvre en nourriture). Elle pourrait donc mourir de vieillesse si l'environnement ne présentait pas les facteurs qui l'obligent à retourner à un état antérieur de développement. C'est jusqu'à présent le seul exemple d'organisme complexe capable d'interrompre le cycle naturel de sa vie et de son développement, et de retourner à un stade de développement antérieur, en théorie, à l'infini.

Pour en savoir plus :
Wikipedia (eng) : Turritopsis nutricula



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire