Régénération spontanée? L'étonnante hydre



L'hydre est un genre d'animal marin (plus précisément des cnidaires, comprenant par exemple les méduses, les coraux, etc...) à la caractéristique de génération et régénération spectaculaire. C'est l'un des seuls animaux qui défient les lois du vieillissement à tel point que certains généticiens le considèrent immortel.

Il s'agit d'un petit animal exclusivement aquatique, de l'ordre de 15 mm, pourvu de 8 à 10 tentacules urticants, sans squelette, et vivant en eau douce. C'est aussi un étonnant reproducteur : à la reproduction sexuée classique s'ajoute une reproduction asexuée, lorsque le milieu est suffisamment riche en nourriture, et la température adéquate. Dans un cas pareil, un bourgeonnement peu naître du tube digestif, vers le tiers du corps de la méduse, et se présenter sur la surface du corps comme une nouvelle bouche, avalant les nutriments dans un premier temps, et se développant dans un deuxième temps. Ce qui était au départ une petite excroissance deviendra alors une véritable hydre semblable (au plan génétique) à la première. Les deux vont se détacher et continuer leur vie chacune de leur côté...

De plus, les capacités de régénération de l'hydre sont très efficaces : une partie (par exemple, l'un de ses tentacules) coupée de son corps sera remplacée très rapidement par une partie identique, régénérée. Les chercheurs du 19ème siècle prétendaient même que l'on pouvait découper l'hydre en plusieurs morceaux, qui, remis ensemble dans des conditions favorables, reformait l'hydre originelle. A l'instar de la méduse immortelle, l'hydre possède des capacités de génération et de régénération qui la rende virtuellement immortelle biologiquement.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire