Poissons antigels



Une cinquantaine d'espèces de poissons perciformes, appartenant à la famille animale des Nototheniidae, ont une particularité qui les rends relativement résistants au froid : leur sang présente tout simplement de l'antigel, sous la forme de protéines et glycoprotéines qui enrobent les cristaux de glace dès que ceux-ci se forment à l'intérieur du système sanguin. La structure conformationnelle de ces protéines antigels les autorise à s'accrocher très rapidement aux cristaux de glace naissants, les empêchant ainsi de grandir.

Par ailleurs, ces poissons seraient capables d'excréter ces cristaux, une fois emprisonnés. Enfin, leur système enzymatique est adapté aux rudes conditions de leurs différentes niches écologiques. Bien que ne possédant pas de vessie natatoire (emplie de gaz, permettant de réguler leur flottaison, notamment), ils ont développé d'autres moyens de régulation, tels qu'une déminéralisation des os ou l'augmentation de la proportion de tissus adipeux. Ces caractéristiques leur permettent d'occuper des niches écologiques tant au fond de la mer qu'à des profondeurs moins élevées.

Ces poissons vivent majoritairement sur les bords de l'Océan Antarctique et l'extrême sud des océans, mais remontent parfois en direction de l'équateur en suivant les courants froids.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire