Le plus vieil organisme vivant



L'arbre Mathusalem, un pin de Bristelcone (pinus longaeva) était considéré jusqu'en 2008 comme l'arbre le plus vieux de la planète, affichant au compteur temporel plus de 4840 ans (4843 en 2011). Le plus vieil arbre précédent affichait quelques années de plus : Prometheus, de la même espèce, était vieux de 4862 ans lorsqu'on l'a abattu en 1964.

C'est grâce à leur position, haute dans les montagnes, que ces arbres ont su résister si longtemps, se mettant en sommeil lors de l'hiver particulièrement rude de cette région de Californie, White Mountains.

Néanmoins, d'autres prétendants au titre de plus vieil organisme vivant présentent un âge plus avancé, c'est le cas d'un bosquet nommé Old Tjikko découvert en Suède en 2008, un bosquet d'épicea commun dont de nombreux membres sont très âgés. Les estimations sont controversées et l'on retient l'âge néanmoins impressionnant de 7890 ans pour le plus vieil arbuste de ce bosquet, évalué au carbone 14. ses voisins atteindraient 5000 ans. Cette résistance est en partie due à l'étonnante capacité de régénération de l'arbuste : dès qu'une tige meure, elle est aussitôt remplacée. Sunland Baobab, dans la province Limpopo d'Afrique du Sud, est également un prétendant au titre, qui pourrait être âgé de 6000 ans. Toutefois, les baobabs ne présentant pas d'anneaux concentriques permettant d'inférer leur âge, la seule datation au carbone 14 permet de l'évaluer, et les estimations de son âge ne sont pas définitives.

Quand on parle d'organisme simple, les épicéa semble les plus âgés. Toutefois, si l'on considère que des colonies clonales (des individus au même patrimoine génétique et interconnecté, formant un organisme plus complexe) forment un être organique complexe mais unique, alors le plus vieil organisme de la terre pourrait être Pando, une colonie clonale de Peuplier Faux-trembles, âgé de quelques 80 000 ans. D'autres colonies clonales pourraient rivaliser, comme la Posidonia oceanica de Méditerranée ou le champignon Armillia Ostoyae de l'Oregon. Old Tjikko est lui même une colonie clonale : sa date de naissance en tant qu'organisme complexe remonterait à 9550 ans.

Les animaux sont hors concours, avec un âge maximal déterminé à 405 ans pour un coquillage, Arctica islandica. Cependant, des cas particuliers d'êtres biologiquement immortels peuvent relancer le débat, c'est le cas de la méduse immortelle Turritopsis nutricula, ou de l'hydre aux propriétés régénératrices sensationnelles. Une éponge d'Antarctique, dont le développement serait particulièrement lent à cause du froid, pourrait être âgée de 1550 ans.

Il faut également noter le cas d'une halobactérie emprisonnée dans des cristaux de sodium chloride, il y'a 250 millions d'années, puis revenue à une activité vivante par l'intervention de Russel Wreeland et ses collègues, de la West Chester university, en 2008. C'est la plus vieille entité vivante connue jusqu'alors.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire