L'animal le plus grand du monde.



Alors que l'on considère le rorqual bleu ou baleine bleue, comme le plus gros et grand animal de la planète, parfois même, ayant jamais existé, plusieurs prétendants au titre du plus grand animal du monde, en terme de longueur, font encore l'objet d'estimations supérieures, voire d'observations effectives. Officiellement, le record est attribuée à la méduse à crinière de lion, mais...
Dernière mise à jour : oct 2014

La baleine bleue est un mammifère marin pouvant atteindre 33,6 mètres (pour la plus grande jamais observée), et un poids estimé à 190 tonnes. Néanmoins, d'autres espèces encore en activité dépassent en longueur cette taille, c'est le cas de la méduse à crinière de lion (Cyanea capillata) qui peut atteindre, tentacules comprises, près de 40 mètres. Le ver Lineus longissimus quant à lui, pourrait atteindre près de 60 mètres : un spécimen de 55 mètres fut observé en Écosse à St Andrews en 1864. Le corps de ce ver étant flexible, il est possible qu'il fut étiré lors de la mesure. Cependant de tels vers de 30 mètres ont pu être officiellement rapportés plus récemment.

Certaines estimations de la longueur de calmar géants, réalisées à partir du contenu stomacal de cachalots ou à partir des marques de ventouses sur leur peau, pourraient suggérer l'existence de calmar géants de près de 45 mètres. Là encore, la taille est peut être surestimée et cette évaluation ne fait pas l'unanimité. Dans l'état actuel de la connaissance, la longueur maximale d'un calmar géant (Architeuthis) serait plutôt évaluée à 18 voire 20 mètres.

Certains super-organismes composées d'agents au patrimoine génétique identique (des clones) ou œuvrant ensemble, sont considérablement plus grands, néanmoins, le fait qu'ils soient des agrégats d'individus empêche généralement de les considérer comme un organisme vivant complet (et individuel), prétendant au titre de plus grand animal. C'est le cas par exemple des siphonophores tels que Praya Dubia, vivant dans les profondeurs de l'océan et pouvant atteindre près de 50 mètres. Ces grandes organisations clonales se montrent pourtant très spécialisées, au point que les clones ne peuvent survivre hors d'une colonie. Les gigantesques filets qu'ils lancent au travers de l'océan sont formés par les tentacules des clones "attrapeurs de proies", tentacules qui peuvent atteindre plus de 40 m de long. Au niveau individuel, des clones cnidaires pourraient donc également atteindre cette longueur, tentacule déployé.

Si l'on se tourne vers les dinosaures, on trouve les plus grands représentants des sauropodes (dont fait par exemple partie le célèbre diplodocus) parmi les Titanosaures, avec Argentinosaurus ou Bruhathkayosaurus, qui auraient pu dépasser les 40 m de long. Le mythique Amphicoelias fragillimus, dont quelques os  fossilisés, d'une taille exceptionnelle (dans les 20 à 30% plus grands que ce que l'on connait) ont été observés en 1880, mais ont été perdus depuis, aurait pu atteindre la longueur ahurissante de 58 mètres, grâce à une queue et un cou très longs, similaires en proportion, à ceux des diplodocidae.

Pour en savoir plus : L'animal le plus grand de tous les temps (longueur). www.records-du-monde.com



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire